15  Septembre: LE GRAND GALIBIER

Guy nous a convié, Odile, Christian et moi pour une nouvelle aventure: monter toujours plus haut en gravissant le Grand Galibier qui culmine à 3228 m.

Le col franchi (2642 m), nous laissons la voiture dans les premiers lacets de la descente, c'est parti d'abord sur une sente qui traverse les pentes herbeuses coupées par 2 petits torrents. Apparaissent face à nous des aiguilles ocres découpées, et sur le bord de notre trace quelques edelweiss. Notre sente laisse  la place à de gros blocs de rochers ou à des pierriers variés.

Nous arrivons à la base d'un couloir bien raide et impressionnant. C'est le couloir Termier dont la base est un énorme éboulis et au dessus, des roches à escalader. Guy, excellent guide nous trouve toujours le meilleur passage dans cette brèche qui parait infranchissable. Nous arrivons - ouf - au col du Termier dominé par son énorme rocher et qui niche un petit lac.

Nous avons droit alors à une ascension plus facile pour atteindre le sommet du Grand Galibier au cours de laquelle mes pieds (et le reste) passent la barre des 3000 m.

La haut, c'est somptueux, grandiose, fabuleux à la fois sauvage et troublé par le bruit de fond des motards  qui ne cessent de monter ou descendre le fameux col. Les cyclistes, eux sont silencieux et nous les admirons.

DC

 

 

 


Le 12 Septembre: La Grande Lauzière  - Massif de Belledonne -

Après les classiques embouteillages de Grenoble, nous atteignons notre point de départ aux 4 chemins, à 1290 m dans les bois de la Freydière. Rando sans difficulté jusqu'au col de La Pra, avec rencontre insolite, lac du Crozet bleu comme le ciel, et derrière nous, toute la Chartreuse. Ensuite c'est parti pour l'ascension de la Gde Lauzière ou la phase finale se complique du fait de l'instabilité du terrain, mélange de terre et d'éboulis.

Comme toujours, au sommet à 2741 m, c'est la récompense avec des vues superbes, très contrastées : d'une part un terrain lunaire presque volcanique constitué d'une multitude d'ardoises brisées, puis le monde "civilisé" 2500m plus bas avec l'agglomération grenobloise, et enfin une bonne partie des chaînes et des sommets alpins, sans compter de nombreux lacs.

Retour sans problème, jusqu'au moment ou je bascule sur un chemin facile et tombe le crâne sur une pierre  face au Roc de l'Hôpital... plus de sang que de mal. Nous longeons le lac Merlat d'un vert foncé et après une dernière escalade, contournons le Grand Colon. A la baraque du Colon un patou profite de sa journée de RTT, avant d'aller monter la garde des montons sur les pentes voisines.

Encore une rando unique, création de Guy pour une bonne partie de hors piste.

  Temps total: pas loin de 9 h, dénivelé environ 1700 m, longueur 19 km, mais ca ne veut rien dire...

DC

   Une pensée pour notre ami qui ce même jour a chuté plus durement que moi.

Jeudi 12 septembre

 

Nous étions 7 au départ du club en partance pour une rando du coté de TOSSIAT quand notre responsable Sécurité nous a fait un soleil involontaire  pour marquer le Stop à l'entrée du hameau de La Salles.

Se retrouvant par terre avec l'épaule gauche déboitée nous avons du appeler les pompiers qui l'ont emmenés à la clinique CONVERT .

Nous sommes rentrés ensemble mais à 6 à 25/26 de moyenne pour un parcours de 62km .

 


 LE 3 SEPTEMBRE, NOUS AVONS DOMPTE LE CHEVAL NOIR

  Entre Maurienne et Tarentaise, surplombant le Col de la Madeleine, il y a le Cheval Noir perché à 2832 m.

  Notre défi (Guy et moi) le trouver non par la voie normale à partir de La Sauce, mais par un passage découverte, inédit donc improvisé et sans repères... Bref encore une bonne idée de Guy. Pentes herbeuses, replat, quasi escalade sur éboulis de pierres ou sur des abrupts terreux instables, tout cela sous l'œil vigilant d'un vautour qui guettait notre chute pour se régaler avec l'un de nous ...c'est raté pour cette fois.

  Le cheval, c'est la surprise, il est bien dressé, cabré, mais il n'est pas noir ...

  Là haut, spectacle saisissant, captivant sur la Savoie et au delà, sous un magnifique ciel bleu et sous un soleil cuisant. Trop beau !

  Descente très agréable par la voie normale, sans difficulté. Elle longe le Nant du Cheval Noir et vient d'être aménagée par un troupeau de sangliers ...

DC

 

 

 


Côtes du Rhône avec modération, dentelles

et troglos au programme de ce Jeudi 29 Août

  La voiture s'arrête à Ste Cécile des Vignes et débarque ses 3 cyclotouristes, Guy , Alain et moi.

  En route pour traverser un océan de vignobles: Cairanne, Gigondas, Sablet, avec en point de mire le Ventoux ou les Dentelles de Montmirail.

  Après le pittoresque village de Séguret niché au pied d'une colline, nous pédalons sur une ancienne voie romaine non entretenue pour rejoindre Vaison la Romaine. Le vieux pont qui a fêté ses 2000 ans  et qui a résisté aux inondations de  1992 

nous vaut une pose photo. Sur notre trajet ou à proximité, des vieux villages perchés dominés par un château ruiné ( les plus récents étant dans la plaine avec des caves bien remplies). Détour par Entrechaux pour rejoindre Malaucène.

  Puis nous rasons les Dentelles par le col de la Chaine (de vélo), Suzette et Beaumes de Venise. ravito bien mérité et retour par Gigondas sous un Mistral qui nous joue un air de Sirocco à 37 °. Nous retrouvons la voiture aussi desséchés que l'Ouvèze.

  Pour terminer notre journée provençale, nous allons, sur une idée originale de Guy, crapahuter dans ce qu'il reste d'un étonnant village troglodytique dont les origines se sont perdues dans le temps et habité jusqu'au début du 20 ième siècle

  Encore une CHAUDE ET BELLE SORTIE.

DC

 

 


LUNDI 26 AOÛT: RANDO A LA POINTE PERCEE  (point culminant des ARAVIS 2750 m)

Départ du col des Annes à 1723 m,  situé derrière le Grand Bornand dans un cadre magnifique, avec un temps splendide. Arrivée assez tranquille au refuge de Gramusset  d'où plusieurs randonneurs s'apprêtent à partir.

Là tout change, traversée de dalles de lapiaz plus ou moins accidentées, montée d'un pierrier qui nous amène au col des Verts. Puis la partie la plus impressionnante de la rando arrive avec l'escalade de plusieurs cheminées bien verticales. Au sommet, plusieurs personnes sont déjà agglutinées autour de la croix en mélèze. Nous bénéficions d'une vue inouïe, avec le Mont Blanc majestueux, toutes les chaines et sommets alpins, et tout au fond le Léman. Fascinés par les Alpes, nous n'avions plus envie de redescendre.

DC

Commentaire de Guy sur Visorando:

 

 


JEUDI 22 AOÛT:  SUR LA ROUTE ET SOUS LE TUNNEL FANTÔMES

  L'idée surprenante de Guy pour cette sortie vélo: escalader une route fermée du Vercors et franchissement d'un tunnel interdit à toute circulation.

   Guy, Alain et moi sommes donc partis de Moirans (38) pour parcourir la route et son tunnel créés en 1968 pour des JO, cette dernière devant relier plus directement Grenoble à Autrans.

   Dès St Quentin, un panneau confirme que notre voie est barrée. Alors nous y allons, et en 7 km bien raides, nous atteignons Montaud. Le brouillard se généralise alors. Il nous reste 12 km de montée pour rejoindre le fameux tunnel du Mortier.

   Le nouvel avertissement de la fermeture de la route nous encourage à poursuivre ,et l'aventure commence... il faut passer à Montréhaut, invisible dans la brume épaisse, et même sans brume ... Déception pour la vue qui doit être magnifique sous un ciel dégagé.

   Si la pente est plus modérée, la route ou ce qu'il en reste, est défoncée; il nous faut louvoyer entre trous, pierres et rochers. Par contre la nature nous a accordé un excellent ravito, framboises à volonté !

   Pour en revenir à notre route, elle a subi 2 éboulements majeurs de l'impressionnante falaise qui la domine, et n'est plus entretenue depuis le dernier en 1992. Par 2 fois nous devons mettre pied à terre pour franchir les tronçons sommairement réparés par les forestiers.

   Arrivée au tunnel interdit à la circulation. Ce dernier est perché à 1370 m d'altitude et mesure 500 m environ; surprise, le revêtement est en bon état, sans obstacle visible, et pour cause c'est tout noir...

   La suite, c'est plus classique, belle descente sur Autrans avec un soleil qui a oublié de se réveiller, montée tranquille au col de la Croix Perrin, et nouvelle grande descente sur Sassenage via Lans en Vercors et les Gorges d'Engins ou du Furon. Nous arrivons chez Marius près de la cathédrale de Grenoble pou un nouveau ravitaillement plus riche.

   Retour au départ par 20  ou 25 km de voie verte

DC

 

 


Le Pic du Frêne, Samedi 17 Août

 Pour cette rando, Guy voulait se faire un sommet: son choix le Pic du Frêne, point culminant à 2807 m du massif d'Allevard donc de Belledonne.

 Nous sommes partis à 4 pour cette aventure, après avoir laissé la voiture à la fin d'une piste à 1300 m d'altitude. Il ne nous restait plus que 1500 m à gravir.

 La ballade est assez cool dans la forêt, puis dans l'alpage et enfin dans un vallon herbeux pierreux par endroit.

 Au passage, dégustation à volonté de myrtilles, ce qui ralentit notre progression, et dans ce vallon de la Lescherette, c'est grandiose, les aiguilles de granite nous encadrent, avec à leur base des névés. Plus en avant, nous apercevons  la montée  au col de la Valette, et l'impressionnant Pic du Frêne. Après le franchissement d'une moraine, nous nous retrouvons au bord de 2 petits lacs dont l'eau est super fraîche. Jusque là, bon

fléchage (balisage) jaune fluo ...+ souvent un cairn; le bleu c'est la couleur du ciel.

 La suite, c'est du hors piste dans une pente herbeuse, de plus en plus raide et caillouteuse pour atteindre le col  à 2668 m. Là le spectacle est déjà extraordinaire, avec en face de nous, de l'autre côté de la Maurienne St François Lonchamp, coiffé par le Col de la Madeleine (objet d'une mémorable sortie du CCD le 12 Juin 2014)

 Il nous reste à escalader le Pic, un peu effrayant, mais les prises sont bonnes, bien repérées par notre guide. Franchissement du névé, de brèches et autres murs rocheux. Belle récompense au sommet, avec un époustouflant panorama à 360°.

 Le retour c'est le même itinéraire, mais avec la performance de Christian qui a effectué toute la descente avec une chaussure sans semelle...pauvre pied martyrisé, Nous autres nous avons fini sur les rotules... mais les yeux émerveillés par la découverte de ces montagnes.

DC

PS: en 2017, lors de la sortie Jean Ferrat en Ardèche, Jean Louis vous avait montré ma résidence secondaire près de l'oppidum de Jastres, à mon tour je joins une photo du chalet que Jean Louis vient d'acquérir au bord du torrent de la la Lescherette.


  le 14 Août, en route pour la TRAM'JU

La Tram'jurassienne est une manifestation organisée fin Juin rassemblant vététistes et randonneurs pédestres qui partent en train depuis Champagnole en direction de St Laurent. Les gares intermédiaires sont les départs des différents randonnées. Les cyclistes route, eux, démarrent sur leur vélo de Champagnole pour des circuits qui vont dans le Haut Jura et Doubs.

Pour Guy, José et moi, la sortie partait de Monnet la Ville, au pied de l'église que certains connaissent. La fraîcheur était bien là, à peine 10°. Traversée de Champagnole, puis direction de la cité de Nozeroy, passage à proximité des sources de l'Ain, escalade du col du Lancier (1075 m)   avant de descendre dans la Sibérie locale près de Mouthe ou il avait gelé la nuit. Pour nous le soleil avait fait un effort, il faisait 20° sur le coup de midi avec un petit vent du Nord. Repas au bord de la Saine à Foncine le Haut. La traversée du Val de Mouthe à Foncine  est très agréable; plus loin nous avons été surpris par la profondeur des gorges de la Saine.

Retour par Chaux des Crotenay, et petit détour par le belvédère de Crançot au surplombant la reculée de Baume les Messieurs.

DC

 


RANDO EN CHARTREUSE, ENCORE, MAIS ON ETAIT LOIN D'AVOIR TOUT VU ...

Dimanche 12 Août

Départ de Villars à 5h, les marmottes dorment encore. 2h après nous arrivons au parking du Cirque  de Saint Même. Odile, Guy et moi  partons alors pour une rando surprise. Cirque, falaises, cascades, cavernes, nous arrivons à la source du Guiers vif au fond d'une immense grotte. Ensuite c'est la Pas de la Mort, inoffensif et ludique, bien équipé de câbles, chaînes ou barreaux scellés dans la roche. Dans la forêt de l'Aulp du Seuil, les chartreux sont passés avant nous. Puis c'est le  vallon de Marcieu, il est 9h, les marmottes s'éveillent. A droite , les Lances de Malissard, au fond le dôme de...Bellefond, à gauche, l'Aulp du Seuil et à son sommet vue impressionnante sur les falaises qui dominent le Grésivaudan.

Nous abordons alors le Grand Manti, et là c'est du vrai grand sport dans un paysage hallucinant, escalades, désescalades vires ou sangles. Dans une brèche, Guy tient nos vies au bout d'une corde.

Surprise, nous arrivons à un joyau géologique (géomorphosite) découvert en 2006: la tour d'Isabelle au dessous de 2 arches superposées, sous la vigilance des yeux de la Montagne: impressionnant, sidérant, extraordinaire.

Autres découvertes en contre bas de la crête, l'arche miracle, le tunnel du Trèfle, et une morille perchée.

Les nuages escaladant rapidement la montagne, nous nous hâtons d'essayer de rejoindre la voiture en franchissant à plusieurs reprises la frontière entre la Maison de Savoie et le royaume de France, en traversant lapiaz  et l' Alpette. Fin provisoire sous la pluie, et allez savoir pourquoi, sans doute une dernière surprise, on se  retrouve aux Varvats, ou Odile et moi trouvons refuge chez un brave homme. Quant à Guy, il faudra lui demander comment il a récupéré sa voiture, puis nous deux pour finir...

Arrivée à Villars 20h, les marmottes s'endorment. Bravo Guy pour avoir inventé une telle rando !

DC

 


Randonnée cycliste des Gorges du Doux  ( Friol Club Tournon - Tain)

    Nous n'avions pas pu faire cette rando le 25 mai, alors Guy m'a invité à le suivre ce 5 Août sur les routes ardéchoises. Ce Circuit longe de plus ou moins près la vallée du Doux depuis St Jean de Muzols jusqu'au hameau perché de Lafarre. Après Lamastre, nous traversons le riche village de Desaignes, puis contournons  celui de Labatie d'Andaure. Nous gravissons le col du Faux (1021 m) pas loin de Lalouvesc. Arrivés aux cols du Marchand et de Robert Marchand, nous quittons le circuit pour aller au ravito à Satillieu. Puis c'est le retour avec quelques petites gouttes appréciables avant et après Vandevant, passage à St Félicien, St Victor, approche du Grand  Pont juste avant l'arrivée.

Belle rando, avec de rudes montées, rien de plat - c'est l'Ardèche - mais des paysages variés, et la plupart du temps une bonne chaleur...

DC


Lundi 05 aout

 

Sortie Marquage  pour le 60km de la Mi-AOUT avec de nombreux arrêts pipi pour marquer la route et un retour au club pour fêter celà .


1ier Août Chamechaude, et une première: encordés

Chamechaude, point culminant du massif de la Chartreuse (2082 m) par l'Arche, le Jardin, la brèche Arnaud, et le Canyon - classement Visorando: extrêmement difficile - alors on y va, il y aura moins de monde que par la voie normale.

A8 h, au col de Porte, Guy , Odile et moi étions fin prêts à affronter cette rando. Nous étions prévenus que ce ne serait pas de la tarte. les premières difficultés n'ont rien d'exceptionnel, nous enchaînons sentiers, sentes, sangle et hors piste, escalades, désescalades. Rencontre avec notre premier chamois peu farouche, puis plus loin en contre bas d'un pierrier avec une bonne dizaines entrain de faire la sieste. Nous prenons le temps d'observer quelques spécimens d'œillets de Montpellier dans un alpage de moutons.

Le moment grandiose de la rando a été le franchissement  de la vertigineuse brèche Arnaud:  Fous, il fallait l'être pour nous y risquer: verticalité de la brèche, roche en surplomb, étroitesse du passage ou les sacs restent coincés, et pour finir le câble destiné à nous aider est descellé dans le passage le plus difficile. Guy notre ange gardien prévoyant, s'était muni d'une corde d'escalade et de mousquetons. C'est donc encordés que nous avons pu franchir laborieusement l'obstacle, et vraiment Guy nous a tiré de là ... gros moment d'émotions.

Pique nique au sommet, où les choucas à bec jaune viennent au ravito dans les mains de Guy. le ciel se couvrant, nous accélérons la descente par la canyon et le champignon.

Extraordinaire rando, paysages magnifiques, vue à 360 ° avec entre autres, le Mont Aiguille, le Vercors, tous les sommets de la Chartreuse, les Bauges, le Mont Blanc et plusieurs massifs  alpins.

DC


     Lundi 29 Juillet :  Sortie en BOURGOGNE DU SUD

Partis à la fraîche au pied du château Brancion, Guy (celui de l'étape du tour de France), Alain et moi avons parcouru près de 130 km  dans une région située entre Mâconnais, Chalonnais et Charolais. Nous avons traversé la forêt de la Ferté puis coupé la voie verte à Buxy. Nous avons assisté à la double tentative de suicide d'un chevreuil qui a voulu se jeter sous les roues du vélo de Guy, raté, puis sous les roues d'une voiture, encore raté !

Nous avons testé le seul restaurant ouvert dans le secteur à Collonge en Charollais. Pour faciliter la digestion nous avons escaladé  le Mont Saint Vincent,  vieux village (avec une très belle église) dominant Montceau les Mines. De là nous avions un large panorama depuis la table d'orientation installée sur un ancien moulin à vent.

Retour par Joncy et son Château, puis par le magnifique bourg de Gengoux le National avec son église caractéristique et ses pavés... Là nous recoupons la voie verte  et remontons à Brancion.

Belle sortie, très beau patrimoine bâti tout au long de la ballade.

Pour clore notre journée , nous avons pris une bière dans un lieu que mes 9 accompagnateurs de la sortie du 26 Mars 2013 reconnaitront sans doute sur les 3 dernières photos.

DC

 


Jeudi 18 juillet 2019

 

 En hommage à MARIO trop tôt disparu 14 d'entre nous ont participé à la randonnée de 62 km en 02h45


Lundi 1er juillet la chaleur n'a pas rebuté 7 d'entre nous qui sont partis dés 8h.

Temps plutôt agréable et circuit utile car sous la houlette de Jean Paul nous avons visualisé le lieu de ravito pour le VTT puis quelques petites cotes (Villieux et St Eloi) avant de finir à l'ombre autour d'un verre.

Passage aux horaires d'été

Ce passage n'a pas rebuté nos copains qui étaient  12 lundi et 11 ce jeudi. Mélange de groupe 2 et 3 nous avons reconnu ensemble le parcours du 60 km de la mi-aout.

Ce parcours s'est terminé chez Paul notre nouvel octogénaire qui nous a sortie friandises et boissons pour marquer l'évènement.

Nous lui souhaitons encore de belles années de vélo

Jeudi 13 JUIN 2019 sortie au pont de la Pyle

 

Bravo à nos deux capitaines du jour : Dominique et Jean Louis sans compter leurs adjoints a qui ont été confié les cartes pour ramener le 2ème groupe à la maison.

Les 2 circuits 65 km et 935 m de dénivelé et 80 km et 1200 m de dénivelé ont attiré 13 candidats qui ont avalé bosses petites ou grandes pour découvrir ici un ruisseau qui serpente le long de la route, là une cascade que l'on entend mais ne voit pas ou d'autres alimentées par les récentes pluies.

Les lacs vert émeraude ou bien bleu nous récompensaient des efforts fournis pour les admirer avec un peu de  hauteur.

Les 3 marcheuses ont pu, elles aussi, prendre de la hauteur pour admirer le lac de Vouglan.

 

17 personnes se sont donc retrouvées au restaurant Le Regardoire pour déguster plat du jour ou friture dans une ambiance très détendue avec une vue superbe sur le lac.

 

Pendant que nous festoyions gaiement notre ami José pédalait pour rentrer à Villars ce qui lui a fait une sortie de 180 km et près de 8h de vélo. Bravo !

 

Une bien belle journée de cyclotourisme.

 

 

Jeudi 6 Juin

 

Denise, notre capitaine de route, nous embarque pour un circuit en direction du col de Portes - 7 au départ-

Pas de problème pour l'ascension, mais au sommet nous n'étions plus que 2. Pas le temps de faire une deuxième escalade, nous ne ferons donc pas partie de la Confrérie des Toqués du col de Portes. Pour la descente , j'engage Denise a passer par Coux avant de rejoindre Bénonces. A partir de là c'est la grosse galère jusqu'à Serrières de Briord, le macadam est remplacé par une épaisse couche de gravillons qui prenait par endroit la forme de tôle ondulée. Descente donc périlleuse, dangereuse, à éviter en ce moment (pardon Denise...) Fallait être toqué pour oser la faire.

Retour et détour nettement plus calmes.

Belle sortie tout de même dont nous nous souviendrons à coup sûr.

DC

 

Jeudi 18 avril notre premier accident !

 

    Notre ami Jean Pierre a été déséquilibré par un tuyau traversant la route à Ste Croix ,ce qui nous a contraint à appeler les pompiers,  mais il est rentré chez lui avec quelques points à l'arcade et des contusions au genoux. Prenez garde si vous passez par là car cela fait la 3ème chute de vélo à cet endroit.

   Restons prudent car nous ne souhaitons pas qu'il se répète.


Lundi15 avril: reconnaissance du grand circuit de la Villardoise

 

19 Cyclos au départ avec Dédé pris au passage cela à fait 20 CCD sur les routes

    Un groupe de 10 s'est attelé à la reconnaissance du circuit de 130 km réduit à 9 après des bifurcations diverses. Mais le parcours est bel et bien validé.

Beau circuit et météo correcte suffisamment venteuse sur la fin.

Notre ami Guy en avait sous la semelle, mais au "dernier col" ou "col du Hibou", il a bien été obligé de mettre la pédale douce, sa semelle s'étant fait la malle. Nous ne l'avons donc plus quitté d'une semelle au retour

 

 


Lundi 08 Avril

 

Sortie reco des 100km avec 10 baroudeurs que j'ai accompagné jusque PRIAY puis à la Tranclière j'ai trouvé Marie Hélène .

Nous sommes rentrés ensemble jusque la Chapelle Chatelard .

Belle reprise de Marie-Hélène pour sa troisième sortie de l'année Moyenne 23.5kmh .

Pause et photos à l'Abbaye notre Dame de la Dombes


Lundi 1 Avril

Le groupe 1 était en mission de reconnaissance et devait confirmer si la D 11 était praticable entre le col de Montratier et Préau. Il y avait bien un barrage d'un trio de cyclistes, mais en discutant gentiment, ils laissaient passer aussi bien les engins à 2 roues qu'à 4 roues, mais interdisaient la circulation aux poids lourds... Bref pour le moment, plus d'obstacle. Ensuite le groupe a poursuivi sa route vers Corlier, le col du Cendrier (794 m) puis a rejoint l'Abergement de Varey, avant d'en baver dans la montée de Salaport. Retour plus calme par la via Ambarroise (Douvres-Ambérieu en Bugey) puis Gévrieux.

DC


Samedi 30 Mars 2019

Sortie avec ADAPEI

 

Capitaine de Route Jean Paul

Parcours de 40km durée 02h30 avec Pascal, Pierre et Sébastien de l'ADAPEI pour le club 10 coureurs dont une cyclote

Villars le Plantay Beaumont La Chapelle  La Baziere  La Géliniere Sandrans La Bresle Bouligneux Angeniere Villars

Beau point de vue sur le chateau des THOIRE après Beaumont

Nos 3 amis ont bien roulés et étaient heureux de cette sortie.

 

Merci à Jean Paul

 


Jeudi 28 mars 2019

Capitaine de route ==> apparemment JLP

Parcours de 90 km ... dénivelé 930 m .... Vallée de l'Ain

8 coureurs au départ et 8 à l'arrivée ... contrat honoré

Donc, l'escadron de 8 coureurs est parti de Poncin et sans perdre de temps nous attaquons la montée de Chambod puis celle de Challes, très vite nous arrivons au viaduc de Bolozon et peu après, la montée des Fours à chaux, puis on aperçoit le magnifique lac de Coiselet.

Nous faisons demi-tour à Chancia et le retour est moins accidenté, toujours quelques bosses naturellement pour muscler nos quadriceps et nos biceps cruraux.

Arrivés à Poncin, Pepito nous a fait une petite démonstration de pompes au sol, preuve de sa grande forme en ce moment.

Merci JLP pour cette magnifique balade.

LG

 


Samedi 23 mars 2019

Le groupe 1 a vu son effectif augmenté de 50% et c'est unanimement que nous décidons de gravir le Berthiand. A Poncin, collisions évitées de justesse entre José et un automobiliste peu attentif, et ensuite entre un cycliste aussi peu attentif et moi même. Toujours un temps idéal, mais du vent de travers assez costaud dans la descente du col.

Bravo José, infatigable  et prêt à rajouter encore du dénivelé à cette sortie qui n'en manquait pourtant pas.

DC


Jeudi 21 mars 2019

Capitaine de route ==> Marcel G

18 cyclos au départ : 2 sont allés se frotter au Fût d'Avenas, les autres se sont séparés en 2 groupes de 8.

2éme groupe: parcours de 92 Km ... dénivelé de 510 m ... Revonnas, Montagnat, etc …

Au départ 8 coureurs, puis 7 coureurs, puis 6 coureurs et enfin 5 à l'arrivée.... à 4 coureurs on aurait été sanctionnés ( Ouf !!!)

Le temps était agréable pour faire tangenter nos pneus sur le bitume, activer nos articulations coxo-fémorales et fémoro-tibiales ... 

Au long du parcours, quelques uns de nos camarades se sont éclipsés peu à peu, préférant rentrer au plus tôt dans leur foyer afin de mettre leur myocarde au repos, plutôt que d'affronter le rythme imposé par la horde de coureurs.

Aucune difficulté particulière mais les appuis sur les pédales toujours en tension.

Merci à Marcel G pour cette belle balade.

LG

 

               Certines                                                 Ceyzériat                                                     Montagnat


 Jeudi 21 mars 2019

ça sent bon le printemps, notre mini groupe opte pour une sortie dans le Haut Beaujolais et plus précisément le Fût d'Avenas, rencontre au somment avec un couple Auvergnat à la recherche de sites pittoresques que nous renseignons du mieux possible.

Descente fraiche sur Beaujeu, mais pas le temps de saluer Jean Christophe, rentrée par la voie verte assez déserte. Belle balade sous un ciel bleu.   AL   DC


Mardi 19 mars 2019

Capitaine de route ==> Marcel L

Parcours de 83 km .... dénivelé 820 m .....Château des Allymes

Au départ 8 coureurs, puis vers Crans, Mario ne se sentant pas trop en forme a préféré faire demi-tour, il est bien rentré chez lui (tout va bien).

Donc,  Marcel dit "le GPS" nous a fait faire un détour pour enfin arriver à Ambérieux en Bugey ....puis avons attaqué la montée vers le Château des Allymes ... plus précisément Brey de Vent.

Tout aurait été super s'il n'y avait pas eu ce froid qui nous a surpris et m'a gelé tout le long du parcours.

Pour le retour nous avons pris le chemin le plus court et avons substitué le capitaine Marcel par Daniel (beaucoup plus sérieux !!!)

Maintenant je range mon vélo dans le garage et j'attends l'été pour rouler.... voilà !!

Merci à Marcel pour cette balade hivernale.

LG

 

 Vers les Allymes, à Bredevant, au château des Allymes...dans le vent, avant les ennuis mécaniques   ...  AL  DC


Lundi 18 mars 2019

A 13h30 3 personnes dont deux cyclotes Gilberte et Adéla plus Philippe.

Dommage que il n'y ait pas eu plus de monde (les Frileux sont restés sous la couette) nous nous avons ramassé un petit grain de grésil vers Relevant.

Parcours géré en majeure partie par Gilberte via st Olive puis des petites routes sinuant vers st Trivier puis vers Relevant, après montée de Chatillon vers Romans et retour par les Ste Georges et Marlieux.

Parcours de 51km .

Bonne balade avec les cyclotes

JBP

Adela en plein effort sur l'arrivée à Chatillon
Adela en plein effort sur l'arrivée à Chatillon

Samedi 16 mars 2019

A 13h30 9 personnes présentes  et 3 groupes de 3

Le premier " les avions de chasse" parti pour faire 120km

Le second  parti pour 100km du coté de st martin du mont

et le troisième groupe ou nous avons fait le parcours annonce par JBP

 Parcours de 67 km ... dénivelé 295m .... 3 partants Michel,Gilberte et Philippe

 Vitesse de croisiere 20/25kmh et moyenne à 20.

Echauffement sur Plat jusque Chatillon puis en sortie montée avec 4% et arrivée sur Romans un bon coup de cul à 6 et 7% .

Après Romans j 'ai passer de gros braquets (50/13 ou 11) jusque l'arrivée

Très bonne balade avec un temps agréable pour une mi-mars (19°C)ou Michel faisait le guide touristique .

JBP

Lien vers Facebook du club


Mardi 5 mars 2019

Capitaine de route ==> JLP

Parcours de 77 km ... dénivelé 450 m ... visite des gorges de l'Enfer.

Au départ 11 cyclistes ont signé la feuille de route, mais en chemin 3 d'entre eux ont évité les entrailles de ce monde,  i-e  L' ENFER... 

Quelques p'tits coups de cul à 9 et 10% nous ont permis d'arriver rapidement en haut afin d'apprécier Neuville sur Saône.

Une petite pause pour se ravitailler,  avec WC 4 étoiles à Curis au Mont d'Or nous a facilité le chemin du retour ( bonne organisation !!).

Vers St André de Corcy nous apercevons au loin nos 3 acolytes déserteurs et les rattrapons pour garantir une partie de la devise du club : partir et rentrer ensemble .... rouler ensemble, on ne sait pas faire.

Merci JLP pour cette bonne balade avec un temps agréable pour un mois de mars (16°C).

LG

 


Jeudi 28 février

Joli succès pour notre capitaine du jour Luis avec 15 cyclistes au départ, pourtant le menu était copieux pour un début de saison : 73km .... 650m de dénivelé dont 2 montées l'Arboretum et la Madone.

La machine à rouler d'Antoine l'a laissé sur le bord de la route, c'est dommage car il aurait pu nous remorquer dans les côtes !!

Quand aux autres ils ont plus ou moins digéré les difficultés selon l'état de forme du moment, bravo à Jean-Pierre car c'était sa première sortie.

Ce temps printanier nous a permis de démarrer la saison dans  d'excellentes conditions.

MG


Mardi 26 février réunion mensuelle crêpes

L'ordre du jour n'était pas très copieux mais la suite fut à la hauteur. Un grand merci aux cuisiniers et cuisinières qui ont apporté des crêpes toutes plus bonnes les unes que les autres avec les confitures maison qui vont bien avec. Mais la surprise est venue des cuisiniers qui ont travaillé toute la matinée pour nous préparer une pleine panière de bugnes. Succès garanti il ne restait presque plus rien à la fin.

Le pétillant a été offert par le club et les ingrédients pour les bugnes par la caisse du bar.

Une réunion bien sympa


Mercredi 14 février

Le beau soleil a fait sortir les cyclistes : 13 au départ

Notre commandant Philippe, qui avait un circuit à nous proposer, fut nommé capitaine du jour ! Chalamont, Crans, Gévrieux, la remontée par le Mas Dur Durand a fait un peu mal aux jambes pour ceux qui n'avaient pas beaucoup roulé mais le retour se fit à bon train.

A noter le retour en grande forme de Luis, et Alain qui a intégré le groupe 2 s'est bien fait plaisir.

MG


Un gilet jaune cagoulé accompagné d'un autre cagoulé , attention la loi sur les libertés vient d’être publiée, vous devez être identifiable.

jlp